Mon jardin astuce

- Une tour de fraisiers

WP_20160507_050

 

7 mai 2016

 

Cette tour de fraisier permet une culture de 20 plants sur différents niveaux optimisant ainsi un gain de place (moins d'un mètre carré). En se développant, les fraises retombent le long des pots sans être en contact avec le sol, l'eau et les nuisibles.

Pour réaliser cette tour, j'ai utilisé un piquet en bois traité, des pots de différents diamètres ainsi que des pots pour balcon.

WP_20160507_001 WP_20160507_003 WP_20160507_004

 

 

Planter un piquet avec une masse assez profondément. Perforer les fonds des pots et placer le plus gros à la base de la tour.

WP_20160507_018

 

 

Placer les 4 premiers pots pour balcon. Je place un plant par pot dans un terreau universel prêt à l'emploi avec apport d'engrais pour 1 mois (environ 100 litres pour la totalité de cette tour d'une hauteur d' 1m60.)

WP_20160507_019

 

 

 

Replacer un pot au centre et y déposer de nouveau 4 pots à balcon.

WP_20160507_021   WP_20160507_022   WP_20160507_024

 

 

 

 

Recommencer jusqu'à l'extrémité du piquet. Remplir de terreaux et repiquer les fraisiers sur le pourtour. Placer le dernier pot au centre et repiquer les derniers fraisiers.

WP_20160507_027 WP_20160507_032 WP_20160507_037 WP_20160507_041 WP_20160507_042

 

Arroser copieusement et ensuite régulièrement, surtout par temps chaud!

 

WP_20160507_057

 

 

10 juin 2016

WP_20160610_004

 


17 juin 2016

- Plants de tomates : tuteur grillagé et réserve d'eau

7 mai 2016

Les plants de tomates aiment avoir les pieds au frais et la tête au soleil. Je récupère des seaux que je prends soin de percer plusieurs trous à leurs bases (à 2 cm du fond).

WP_20160508_020

 

 

J'y attache du grillage quadrillé assez gros pour y passer la main au cas où je dois récolter une tomate au centre de cette installation.

WP_20160508_026   WP_20160508_025

 

 

 

Je fais un trou de la taille du seau et je l'enterre complétement. Je place 3 plants de tomates par seau. Il n'y a plus qu'à arroser régulièrement en remplissant la réserve d'eau et de fixer les tiges au grillage lorsque  les plants grandiront.

WP_20160508_027   WP_20160508_029

 

 

 

10 juin 2016

WP_20160610_003

 

 

 

29 mai 2016

- Piège à taupin insecte nuisible

Cette année, après avoir planté de la salade et du cèleri branche, j'ai constaté que deux plants étaient coupés à leur base.

 

WP_20160517_011

 WP_20160517_012

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                Ce printemps humide étant particulièrement bénéfique pour les taupins. J'ai mis en place un piège relativement simple limitant ainsi une prolifération qui s'avérerait désastreuse pour mon potager.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

 

 

 

 

 

 

WP_20160517_014

WP_20160517_010

WP_20160517_013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 J'ai récupéré plusieurs bocaux relativement hauts. Je les enterre à différents endroits choisis. Il faut que le haut du bocal arase le niveau du terrain. 

Le taupin en se déplaçant tombe au fond et ne peut remonter du fait des parois lisses du bocal. Ce procédé reste bien évidemment aléatoire mais me permet d'attendre l'automne pour réaliser un apport de chaux. Les taupins n'apprécient pas les sols calcaires. Puis l'année prochaine, j'effectuerai une rotation des cultures.  Mieux vaut privilégier ces solutions écologiques que l'utilisation de pesticides.

WP_20160517_006

WP_20160517_009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Pommes de terre sans buttage

6 mai 2016

Cette année j'ai fait trois lignes de pommes de terre à la binette dans mon potager. Le seul impératif pour cultiver mes pommes de terre sans buttage c'est qu'il me faut de la tonde de pelouse fraichement coupée.

  1. Faire des lignes d'une profondeur de 10 cm
  2. Placer les plants de pommes de terre distants de 30 à 40 cm
  3. Recouvrir de pelouse fraichement tondue.
  4. Laisser la nature opérer jusqu'à la récolte...

 

  

lignes

WP_20160506_001

pdt

  

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17 MAI 2016

La tonte prend sa couleur rouille de décomposition. Elle est chargée d'azote et de plus, très aqueuse

(85% d'eau). Bien à l'humidité et au chaud, les germes de la pomme de terre se développent.

WP_20160517_005   WP_20160517_015

 

 

21 mai 2016

Les premiers plants sortent de terre.

 

WP_20160522_001

WP_20160522_002

 

 

29 mai 2016

 

WP_20160529_001

 

 

10 juin 2016

WP_20160610_002